Les clôtures en bois pour une bonne résistance aux intempéries
Rate this post

Choisir sa clôture résidentielle est une mission délicate, car les offres sur le marché sont vastes, mais tout de même les clôtures en bois ont toujours la côte. Découvrez pourquoi un grand nombre de particuliers optent pour ce type de clôture.

Les avantages de la clôture en bois

cloture-en-bois-marseilleLe bois est un matériau durable, écologique et facile à entretenir. Il vieillit parfaitement bien et offre un design très agréable. On le choisit surtout pour clôturer en général, de grands espaces verts ou de petits jardins de manière très naturelle.

Le choix des bois traités pour fabriquer une clôture d’extérieur est primordial pour qu’elle puisse résister aux intempéries. La durabilité du bois composite n’est plus à prouver. Donc à la première occasion, optez pour ce matériau imputrescible.

La clôture en bois permet également de personnaliser la décoration de son jardin. Voilà pourquoi, les fabricants de barrières en bois proposent une grande diversité de finitions et de coloris. Plusieurs types de bois peuvent convenir comme le chêne ou le châtaigner qui sont très robustes et multifonctionnels ou encore les bois exotiques qui sont plus résistants à l’humidité. En outre, la clôture en bois pleine permet de profiter sereinement de son petit jardin ou de sa piscine sans être gênée par les vis-à-vis.

Les inconvénients de la clôture en bois

Avant de choisir une clôture en bois, il est nécessaire de prendre en considération plusieurs critères :

  • Le prix : il vaut mieux ne pas se lancer dans la construction d’une clôture en bois si l’on dispose d’un budget assez limité. Le prix peut poser un problème, car tout dépend de l’essence de bois choisie. La clôture en bois coûte plus cher que les PVC ou l’alu.
  • La pose : elle est facile à faire pour des professionnels habitués et outillés. Vous pouvez essayer de la faire vous-même à condition d’être bien équipé.
  • L’entretien : c’est l’un des inconvénients du bois. Ce matériau doit être traité régulièrement pour le préserver. Une clôture exposée constamment aux caprices du temps doit être recouverte d’une ou deux couches de peinture par an.

En savoir plus :