Les clôtures en tôles ajourées pour plus d’esthétique
Rate this post

Vous cherchez une solution peu onéreuse, rapide et pratique pour fermer votre terrain industriel ? La clôture en tôles ajourées est un choix judicieux à la fois décorative et esthétique.

Qu’appelle-t-on « clôture en tôles ajourées » ?

cloture-tole-ajoureesLe panneau occultant est indispensable lorsqu’on veut se protéger du vent et des intrus indésirables. Les plaques métalliques sont fabriquées dans un métal durable et esthétique. Ces tôles sont disponibles en plusieurs tailles différentes. Il est possible d’obtenir des plaques taillées sur mesure selon vos besoins.

Avec des tôles ajourées (ou perforées) on privilégie davantage le côté esthétique que l’intimité. En effet, l’aspect de ces clôtures est plus joli mais ne protège pas vraiment du vis-à-vis. Elles sont donc à éviter si vos plus proches voisins sont à 2 mètres à peine.

L’avantage de ces tôles ajourées c’est que tous les dessins ou presque sont faisables. Grâce à la technologie moderne et notamment à l’utilisation du laser en découpe, il est maintenant possible de commander des motifs personnalisés. Les fabricants ont également développé une myriade de système de montage.

L’intérêt du matériau

Les clôtures ajourées peuvent être réalisées en aluminium, en cuivre ou en acier inoxydable au choix. Mais le plus populaire pour cette brise-vue, c’est la tôle qui est plus facile à travailler et qui ne nécessite aucun revêtement.

La fonction première de ce type de panneau occultant est surtout décorative. Le matériau est assez malléable qu’on peut aisément lui donner la forme que l’on veut. Il permet donc d’obtenir une clôture moderne et contemporaine à la place d’une palissade classique.

Cette clôture très design possède les caractéristiques nécessaires pour préserver votre intimité tout en apportant une touche personnalisée à votre décor de jardin. Vous ne risquez pas de voir des animaux s’introduire chez vous mais par contre, vous serez à l’abri des bourrasques et des yeux indiscrets.

En savoir plus :