Les barrières DFCI : quand et pourquoi les utiliser ?
Rate this post

Les barrières DFCI sont des barrières pivotantes généralement utilisées pour interdire aux gens d’emprunter un passage pour diverses raisons : travaux, dangers, zones d’accès limité, etc… Cet article vous permet d’en savoir plus sur ces barrières généralement utilisées par les pompiers.

Les caractéristiques techniques d’une barrière DFCI

On distingue essentiellement les barrières DFCI pivotantes et levantes. Ces barrières sont généralement utilisées par les forces de l’ordre, les collectivités ou encore les pompiers pour fermer les accès à des zones pendant une période donnée. Il a essentiellement pour but de limiter la présence de véhicules motorisés et donc de réduire la dégradation des pistes.

Ces barrières de protection se déclinent en plusieurs dimensions pour pouvoir s’adapter à toutes les largeurs de route. Mais on peut également trouver des longueurs standards pour verrouiller les entrées de parking privé. Elle offre une bonne résistance et elle semble avoir un effet dissuasif. Elle est parfaitement adaptée aux zones peu fréquentées

Ce type de barrière est général composé d’un cadre en tube carré et de deux piliers en carré. Sur un modèle pivotant, il est indispensable d’avoir 2 gonds réglables. Un pilier de repos peut être fourni en option.

Les avantages et les limites d’une barrière DFCI

Étant donné que ces barrières seront destinées à être placées dans des zones forestières et isolées, leur matériau doit être résistant et ne nécessitant pas beaucoup d’entretien. L’acier avec finition thermo laquée est donc un choix judicieux. Le boitier de serrure est également une option.

Ce type de barrière est uniquement réservé à délimiter une zone et à en fermer l’accès temporairement. Il ne s’agit donc pas d’une clôture et encore moins d’un portail qui va protéger contre les intrusions. Le plus souvent, la hauteur d’une barrière n’excède pas 60 cm hors sol.